Le Président de la Gambie et le fond Hermes-Sojitz ont négocié le recours aux investissements étrangers.

La rencontre du nouveau président de la République de Gambie Adama Barrow avec la direction du fond international d’investissements directs Hermes-Sojitz a eu lieu le 24 janvier à Dakar.

Lors de la rencontre ils ont discuté les problèmes du développement économique de la Gambie et les possibilités d’appel aux investissements au pays. A l’issue des négociations le président Adama Barrow et les représentants du fond sont convenus de la constitution du Fond Souverain de la Gambie (Gambia Sovereign Wealth Fund) dont l’activité visera la création des conditions et l’organisation de la collaboration avec les investisseurs étrangers dans le but du recours au capital au pays.

Grâce aux changements démocratiques à la Gambie qui ont été favorisés par la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU sur le président Adama Barrow le pays africain s’engage dans la nouvelle voie de développement. Après un long période de stagnation la Gambie est prêt à discuter les questions de coopération dans le cadre de l’activité économique avec les autres pays.

Le fond d’investissements Hermes-Sojitz ayant une large expérience d’élaboration de grands projets partout dans le monde notamment en Afrique a initié la création d’un groupe de travail afin d’attirer les investisseurs et réaliser des projets dans le secteur immobilier, l’hôtellerie, l’alimentation et l’exploitation et le traitement des ressources biologiques et minières.

A l’avis du directeur de l’agence russe du fond Hermes-Sojitz Oleg Iantovsky la Gambie est en train de développer les domaines politiques, économiques et sociaux. Ce projet contribuera à la création des conditions nécessaires pour attirer les investissements étrangers au pays et également à l’intégration de l’Afrique à l’économie mondiale.

Recent Posts
Nous Contacter

Envoyez-nous un email et nous vous répondons dès que possible.